Nouvelle adresse de mon site 

http://thierrydeparis.over-blog.com

 

 

Bug sur la messagerie de mon site

il faut m'écricre par Email à

contactezMoi-copie-1


 


Divers

Par thierrydeparis
Mercredi 6 octobre 2010 3 06 /10 /Oct /2010 20:33

Communauté : Gay infos

recit gay de mathieu

 

Alex ???

Je vois alors le frère de mon amant se tourner vers moi avec un sourire moqueur !

 

A ce moment, je me réveille en sursaut ! Je suis en sueur. Je regarde autour de moi et je découvre, dans la pénombre, la chambre dans laquelle je me suis couché. A ma droite, je découvre un corps nu.

Je me penche vers lui, c’est bien Ethan qui est assoupi.

 

Il dort comme un bienheureux. Je vois qu’il sourit.

 

Encore bouleversé par le rapport que j’aurais eu avec son frère jumeau dans mon rêve, je constate que ma virilité est bien tendue.

Je découvre que celle de mon amant l’est tout autant.

 

Là, je ne tiens plus et me penche vers sa belle queue. Je dépose un baiser sur son beau gland. Il sent le savon. Je n’y tiens plus et commence à le lécher. D’abord doucement, en faisant glisser ma langue sur la longueur puis je l’embouche en prenant soin de bien humidifier le tout.

 

Ethan soupire mais ne s’éveille pas. J’entreprends un lent va et vient. Son bassin commence à réagir à mon mouvement et s’avance puis recule. Il rêve encore mais il doit être dans une partie très érotique.

 

Son mouvement s’accélère et je continue à l’emboucher tout en jouant avec ses petites couilles.

Au moment d’exploser, je l’enfourne à fond et bois son jus divin. A ce moment là, Ethan se réveille.

 

Il respire rapidement et, lorsqu’il constate que je suis à l’origine de sa jouissance, il me sourit.

 

Là, j’ai complètement oublié mon rêve et je me rends compte que seul Ethan compte pour moi.

 

Il m’attire vers lui et m’embrasse. Je partage avec lui le goût de son sperme. Il me regarde l’air lubrique…

- Viens en moi ! J’ai envie de toi !

- Certains ?

- Plus que tout ! Je veux que tu me montres combien tu m’aimes !

Piqué au vif, je souris et décide de lui montrer mes sentiments.

 

Il se retourne et se met à quatre pattes, me présentant son petit trou. J’y glisse ma langue et le lèche. Ethan se tortille de plaisir. Je sais qu’il aime cela et je fais durer le plaisir. De nouveau l’odeur du savon à la vanille m’excite fortement et je m’applique.

 

Ethan n’y tient plus et me demande de lui faire l’amour.

 

Je saisi le tube de gel lubrifiant qu’il avait placé sur la table de nuit et je m’enfonce en lui.

 

Notre étreinte est passionnée. Nous sommes tous les deux attentifs au plaisir de l’autre et nous avons la volonté de nous donner autant de plaisir que possible.

 

Je le fais se retourner et le couche sur le dos. Je me renfonce en lui et le besogne. Il soupire et entre ses soupirs, il me sourit. Son regard m’enflamme et lorsque je lui annonce que je vais jouir , il me demande de rester en lui. Je me lâche et ma jouissance provoque la sienne.

 

Ses jets aspergent son torse et atteignent même son menton ! Il a de la ressource le petit !

Terrassé par cette jouissance, nous nous embrassons et nous sombrons dans les bras de Morphée…

 

Je me suis réveillé vers 3 heures du matin. Ethan était toujours collé à moi. On torse contre mon dos. En sentant son corps contre moi, je me suis remis à bander. Je me suis collé contre lui.

 

Naturellement, sa queue a trouvé la base de mes fesses. En bougeant légèrement, j’ai senti que son membre réagissait et se tendait doucement. J’ai accentué mon mouvement et sa queue est devenue bien dure. Ethan dormait toujours.

 

Le reflet de la lune sur son visage le rendait magnifique. J’ai glissé ma main pour saisir ses testicules et les caresser. Sans doute dans un rêve, il a commencé à bouger son corps de bas en haut. Sa bite venait coulisser dans mon sillon.

J’adorais cela et à chaque passage sur mon petit trou, je ressentais du plaisir. Je lui ai saisi la queue et l’ai présentée devant mon petit trou qui était dilaté d’excitation. Il a repris ses mouvements et s’est, petit à petit, enfoncé en moi.

 

C’était divin car il donnait des tout petits coups.

 

Ethan était maintenant bien en moi et son mouvement devenait de plus en plus régulier et ample. Je ne sais pas combien de temps ça a duré mais le plaisir montait en moi.

A un moment, son corps s’est cabré et il a joui en moi. Ses jets en mon fondement mon fait jouir de concert.

Il n’était toujours pas réveillé et je me suis positionné de façon à ce qu’il reste en moi.

 

Au petit matin, je me suis réveillé pendant que Ethan faisait des allez retour en moi, tout doucement.

J’ai accentué ses mouvements pour donner un peu d’amplitude.

- Ho Seb ! Quel réveil ! Je sais pas comment ça se fait mais je me suis réveillé en toi…

- Continue mon Ethan ! Prends ton plaisir !

Ses mouvements devenaient plus chaotiques et il coulissait vraiment facilement avec le lubrifiant naturel qu’il m’avait mis cette nuit !

De nouveau, son corps s’est tendu et il a joui en moi.

Il s’est effondré et m’a retourné pour m’embrasser.

- Tu n’as pas joui, toi ?

- Cette nuit si…

- Mais maintenant, pas encore… Attends un peu, je vais arranger ça !

 

Ethan a disparu sous les couvertures et a commencé à me sucer. Sa fellation était divine pour bien me réveiller. Le plaisir montait en moi, je respirais plus rapidement et des sons de plaisirs sortaient de ma bouche.

 

Au moment ou je me répandais dans la bouche d’Ethan, la porte de la chambre s’est ouverte.

- Hello les p’tits gars ! On s’amuse bien je vois !

 

Ethan avalais le fruit de ma jouissance quand son frère a tiré sur les couvertures en éclatant de rire.

Ethan et moi, on était un peu gêné. Alex était mort de rire.

Après tout, il nous avait déjà vu baiser… je l’ai donc suivi dans son fou rire.

 

Ethan aussi a rigolé puis a sauté sur son frère pour se bagarrer (amicalement). Les deux frères ont roulé sur le lit en rigolant.

 

Quand Ethan a pris le dessus, Alex a lâché :

- Bon, Sammy nous attends en bas pour le petit déjeuner! Au programme de la journée : tennis, piscine et golf !

- Youpie !

- Mais d’abord, permettez-moi de vous dire que ça pue le bouc ici ! Alors, à la douche et dans 10 minutes max, rendez-vous dans la cuisine, OK ?

Ethan et moi, on a répondu en chœur : « Oui chef » !

 

Alex est sorti et Ethan s’est dirigé, toujours cul nu, vers la douche. Je l’ai rejoint sous le jet et nous avons été sages. Juste un ou deux bisous…

 

 

Nous avons pris le petit déjeuner sur la grande terrasse, en plein soleil avec une superbe vue sur un lac. Ensuite, Sammy nous a conduits à son club de golf où nous avons appris les rudiments de ce sport.

 

Ça parait simple mais c’est beaucoup moins évident que ça n’en n’a l’air, d’envoyer cette petite balle dans le trou. Sammy était évidemment beaucoup plus doué que nous. Le plus mauvais était Ethan qui a « réussi » le 3ème trou en 17 essais…

 

Après le neuvième trou, nous avons décidé de commun accord d’arrêter, j’étais 42 coups au dessus du par et les 2 frérots suivaient à une dizaine de coup derrière. Sammy était à 15 au dessus du par, bref, bien loin devant nous !

 

On a un peu joué avec les petites autos électriques qui relient les différents parcours puis on est rentré. Il était déjà midi et demi.

A notre surprise, un copain de Sammy l’attendait chez lui. Sammy nous a présenté Daniel comme étant son meilleur ami.

 

Ce dernier nous a raconté qu’il était rentré ce matin de ses vacances et qu’il s’ennuyait déjà. Sammy l’a invité à passer l’après midi avec nous, au grand déplaisir d’Alex…

 

Et oui, il ne fallait pas être aveugle pour se rendre compte que depuis que Daniel était apparu, Sammy ne regardait plus Alex… Evidemment, celui-ci n’appréciait que moyennement.

 

L’après midi s’est déroulé autour de la piscine avec des jeux, une petite séance de bronzage puis re piscine.

 

Vers 16h, j’ai commencé à lire mon bouquin pendant que les 4 autres faisaient un petit match de water polo. Sammy et Daniel contre les deux frérots.

Ce qui était un jeu au début a dégénéré en bataille rangée entre Alex et Daniel.

 

A un moment, Ethan est venu me trouver car c’était à la limite de la bagarre entre les deux rivaux. De son côté, Sammy ne remarquait rien (ou plutôt faisait semblant de ne rien remarquer).

 

Pour calmer les esprits, j’ai proposé qu’on se fasse un petit sauna. Nous nous sommes donc retrouvé à 5 dans le sauna puis dans le grand jacuzzi. Alex est sorti assez rapidement et est allé bronzer. On se retrouvait donc à 4.

 

Ethan était collé à moi et nous nous caressions discrètement. De l’autre côté, Daniel avait posé sa tête sur l’épaule de Sammy. Comme l’eau était un peu trouble, Ethan s’est aventuré un peu et a saisi mon membre dressé. Il a commencé une branlette en règle. C’était délicieux et je profitais du moment.

 

La tension montait en moi et lorsque j’ai ouvert les yeux, j’ai remarqué qu’en face, Sammy était occupé à la même chose que nous. Ethan avait les yeux fermé et se concentrait sur le plaisir qu’il me donnait.

La vue de Sammy qui trompait sciemment Alex devant moi m’a fait instantanément débander !

 

Je me suis levé, au grand étonnement d’Ethan qui ne comprenait pas. En face, mon geste avait provoqué le retrait de Sammy qui me regardait assez méchamment.

 

Je suis sorti du jacuzzi et je suis monté dans ma chambre. Je me demandais quoi faire.

 

Ethan est arrivé quelques minutes après, un peu apeuré par ma réaction. Il pensait avoir fait quelque chose de mal…

Le pauvre, s’il savait…

 

Mais après tout, il devait savoir ! Je lui ai expliqué ce que j’avais vu dans le jacuzzi. Il était révolté tout comme moi !

 

On en a parlé puis on a décidé que l’on repartirait demain. Maintenant, il allait falloir s’expliquer avec Alex !

 

La tache fut encore plus compliqué que prévu car à partir du moment où l’on est descendu, Sammy n’a pas lâché Alex (pour le plus grand plaisir de celui-ci, d’ailleurs).

 

Sammy nous a servi un apéro puis un autre et ainsi de suite. Au repas du soir, nous avons eu droit à du vin à profusion.

 

Au dessert, au moment des alcools forts, nous n’avions toujours pas eu l’occasion de parler à Alex. D’ailleurs, ce dernier était complètement saoul et rigolait avec Daniel et Sammy.

 

Ethan ne se sentait pas très bien alors j’ai décidé de le reconduire à la chambre. J’ai demandé à alex s’il allait bien

- Pas de problème ! Je gère, cousin !

 

J’ai reconduit Ethan dans la chambre. Là, l’alcool l’avait désinhibé et, après avoir fermé la porte à clé, il m’a regardé d’un air excité… Puis, il m’a littéralement sauté dessus. De mon côté, je n’étais plus tout à fait maitre de mes faits et gestes et j’ai suivi le mouvement initié par mon apollon chéri.

 

Nous avons fait l’amour plusieurs fois avant de sombrer dans un sommeil-coma, repus.

 

A mon réveil, j’avais mal au crane… Je me demandais comment avait évolué la situation du côté d’Alex…

 

tu veux la suite ?

 


Publié dans : Divers - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Par thierrydeparis
Lundi 4 octobre 2010 1 04 /10 /Oct /2010 14:21

Communauté : Gay infos

recit gay mathieu

 

 

Le trajet jusqu’à la maison de Sammy a encore duré 4 bonnes heures. L’ambiance était bonne et, lors des pauses, je profitais de mon petit Ethan qui me serrait fort contre lui.

 

Lors de la dernière étape, à l’arrière, j’ai repéré que Sammy branlait discrètement Alex sous la couverture. Je l'ai dit discrètement à Ethan qui a réglé son miroir pour voir la scène. Après un bon moment, Alex a lâché un petit cri, sans doute au moment de la jouissance, ce qui avait bien fait rire son frère… Les deux de l'arrière étaient rouges comme des pivoines mais on a bien rigolé.

 

Arrivés à la maison, que dis-je, au palais de Sammy, nous nous sommes arrêtés devant la grande grille d’entrée. Une personne avec des lunettes noires et une oreillette nous a fait signe de circuler. Sammy est sorti de l’auto et a fait signe au garde.

 

Celui-ci s’est excusé et nous a ouvert la grille.

 

Déjà, nous étions tous les 3 étonnés qu’il y ait un garde à l’entrée et lorsque nous sommes passé la grille, nous en avons remarqué 2 autres dont un avec un énorme berger allemand.

- C’est Fort Knox, ici, Sammy !

- Faites pas attention ! Les gardes assurent la sécurité de la propriété !

- Pourquoi, ta mère est une grande star du cinéma ?

- Non, c’est plutôt mon père… Il dirige une grosse firme pharmaceutique et il a déjà reçu des menaces de mort de la part de groupe écolo qui veulent préserver les rats de laboratoire ou qui sont contre les recherches sur les nouveaux virus… Des frappés extrémistes! Une fois, y’en a un qui s’est introduit dans notre cuisine et avait remplacé toutes les étiquettes de boîtes de conserve par des sigles « radioactifs»… Depuis, on a une surveillance de la maison !

- Je comprends mieux ! Y’en a beaucoup ?

- Secret défense ! Mais n'essaie pas de rentrer en douce, ils seront plus nombreux que toi...

- Pas facile pour toi de rentrer en douce quand t'es bourré!

- Tu l'as dit, je suis tout de suite capté!

 

Après 5 minutes sur une petite route en terre, nous sommes arrivés face à une grande allée de cyprès. Au bout, se trouvait une énorme maison contemporaine avec des toits plats, des portes à faux et des fenêtres horizontales.

- Waw ! s’écrie Alex, c’est ça ta « petite maison sans prétention » ? Tu m’avais dit qu’il y aurait des chambres pour nous mais j’imaginais pas que ce serait aussi grand !

- Y’a 22 chambres en tout… Je suis certain que tu en trouveras une à ton goût !

- La tienne me suffit amplement… Si tu dors avec moi !

- Mais qu’ils sont mignons les deux petits tourtereaux !

 

Sammy me fait garer l’auto près d’une grande porte de garage. Je compte 3 autos alignées sur le côté... et dire que les parents sont tous les deux sortis... Je n'ose pas imaginer combien ils en ont!

 

Sammy nous fait grimper avec nos bagages dans une petite auto de golf et c’est parti vers la maison.

 

Une fois à l’intérieur, nous sommes accueillis par un domestique qui nous débarrasse de nos bagages. Sammy nous conduit à l’énorme (en fait tout est énorme) cuisine où il nous offre des cocas.

- Maintenant, je vais vous montrer vos chambres !

 

Sammy nous amène, Ethan et moi dans 2 chambres communicantes. Chacune fait bien une trentaine de mètre carré et comporte un lit double, un bureau et une salle de bain. C'est décoré de manière très moderne. Bref, c'est génial et ça nous change du camping!

 

Sammy nous montre sa chambre et y invite Alex.

 

Je leur dit que je suis crevé du trajet et que je vais faire une sieste. Après une bonne douche, je me couche sur le lit pendant que j’entends Ethan qui chante sous le jet d’eau chaude.

 

Je m’endors rapidement.

 

Je suis réveillé par Ethan qui vient se coller contre moi. Sa peau contre ma peau me fait frémir. Il fait sombre et cette pénombre, ajoutée à son corps contre le mien, me donne la chaire de poule et me fait bander.

 

Je sens que sa queue se dresse entre mes fesses. Je me retourne un peu pour m’offrir plus à lui. Je sens son bassin qui fit de petits va et viens. Sa queue est coincée dans mon sillon et en suit la direction. Il se branle entre mes fesses. Mais moi, j’en veux plus ! Ce voyage m’a donné des envies !

 

Derrière, Ethan doit être sur la même longueur d’onde car je le sens se reculer et, avec sa main, il guide sa queue sur mon petit trou.

 

Je sens qu’il pousse mais sa queue a du mal à rentrer !

 

Je l’aide un peu en écartant mes fesses et je sens son gland qui passe le cap.

- Ouch !

J’ai du mal à accepter sa queue qui, d’habitude, entre en moi facilement.

 

Petit à petit, mon trou d’amour se dilate et accepte son mandrin tendu. Il me laisse m’habituer puis commence un va et vient lent. J'ai l'impression que sa queue est énorme. ça doit être du au fait que je suis encore à moitié endormi.

La sensation est quand même sublime. A chaque à-coups, mon plaisir monte. Le sien aussi car il accélère et, tout d’un coup, ressort pour me jouir dans le dos !

 

D’un coup sec, il me retourne et me présente ses fesses ! Il se met à quatre patte, sa tête lovée entre ses bras. Je ne me fais pas prier car j’ai trop envie de jouir et après l’avoir lécher un peu, je présente, à mon tour, mon vit tendu sur son petit œillet.

 

Ma queue rentre assez facilement et je me déchaine ! Mon bassin poursuit un rythme de plus en plus rapide, je vois dans la pénombre ma queue qui sort et rentre en lui. Cette vision déclenche ma jouissance !

 

Terrassé, je m’affale à côté de lui. Je veux saisir sa queue qui bande et là… je comprends!

- Alex ?????

 

tu veux la suite ?


Publié dans : Divers - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Par thierrydeparis
Samedi 2 octobre 2010 6 02 /10 /Oct /2010 23:15

Communauté : Gay infos

recit gay de mathieu

 

Le lendemain, je me suis réveillé alors qu’Ethan étais occupé à me sucer. En me voyant les yeux ouverts, il m’a souri.

- Bien dormi mon amour ?

- Super bien !

Je voulais lui rendre la pareil et nous nous sommes positionnés en 69.

Alors que nous étions sur le point de jouir, j’ai vu un flash crépiter. Alex prenait une photo de nous, alors que Sammy le suçait.

Nous avons joui. Puis Ethan s’est jeté sur son frère pour obtenir l’appareil photo (une petite dispute amicale). Sammy s’est jeté en rigolant sur Ethan pour le séparer de son amoureux. Je rigolais en regardant le spectacle. Ethan a été vite ceinturé et bloqué sur le lit.

- Avoue que t’as perdu et t’aura la vie sauve !

- Jamais ! Seb, viens m’aider ! On va les tuer !!!

On rigolait bien

- Ecoute, on te lâche à une seule condition ! D’accord ?

- jamais !

Alex a chatouillé Ethan qui était mort de rire

- OK, j’accepte ! Arrêtez, j’accepte la condition !

- OK, comme tu nous as dérangés et que j’ai pas eu le temps de faire ma pipe matinale à Sammy, c’est toi qui va la faire !

- T’es fou !

- Allez Ethan, t’as dit oui !

- C’n’est pas juste ! Seb ! Aide-moi !

- Seb, c’est entre frère ! T’es ok ?

En fait, pourquoi pas… ça promettait de mettre un peu de piment dans notre séjour mais l’idée de partager Ethan ne me plaisait pas plus que ça…

- allez, ops, on arrête ! Ethan, t’a perdu ! Tu feras ton gage plus tard ! Maintenant, on se lève !

Alex et Sammy ont rouspété

- Dégonflé !

- Et moi, personne ne s’occupe de moi ? s’exclama Sammy en rigolant

Là-dessus, nous nous sommes habillés et on est repartis après un rapide lunch. En y repensant, la situation de ce matin m’excitait fortement… Pourrais-je résister si les 2 autres nous proposaient des petits jeux à 4 ???

 

tu veux la suite ?


Publié dans : Divers - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Par thierrydeparis
Vendredi 1 octobre 2010 5 01 /10 /Oct /2010 18:06

Communauté : Gay infos

recit de mathieu

 

Le lendemain était le dernier jour de notre randonnée dans ce parc.

Au lever, je sentais bien que Sammy et Alex étaient un peu triste car en fin d’après midi, il faudrait qu’ils se séparent…

Ethan avait aussi senti la tristesse de son frère et ça le touchait encore plus. Il souffrait en même temps que son frère jumeau.

 

A midi, je voyais bien qu’Alex et Sammy ralentissaient le rythme pour rester un maximum de temps à deux.

Sentant l’ambiance générale, j’ai proposé qu’on s’arrête une heure pour manger.

 

J’ai pris Sammy à part et ai discuté avec lui. Après 10 minutes, j’ai rassemblé tout le monde. En m’adressant à Alex, je me suis lancé :

- Écoute, je viens de discuter avec Sammy. Comme je vois que l’ambiance est pas géniale et que vous n’avez pas envie de vous quitter, je propose que l’on change notre programme. Je vous propose d’aller à Chicago puis on descendra vers le parc national de l’Illinois ! Ainsi, on raccompagne Sammy chez lui puis, s’il a l’autorisation de ses parents, il pourra venir avec nous… ça vous dit ?

- Seb, ce serait génial ! Je suppose que Sam est d’accord ?

- Bien entendu ! Et toi, Ethan, ça te dit ?

- Si Seb est pour, je suis pour !

- OK ! On fait comme ça ! Et en plus, ça évitera à Sammy de devoir prendre le bus de nuit pour rentrer… Par contre, il faudra se serrer à l’arrière de l’auto.

- Pas de problème, je me dévoue pour aller à l’arrière avec Sammy ! s'exclama Alex!

Sur ces bonnes paroles, le moral est revenu au beau fixe.

 

Après le dîner, Alex est venu près de moi !

- Seb, merci beaucoup pour ce que tu fais ! T’es le meilleur cousin !

- Pas de problème ! Si ça te fait plaisir !

- Et…

- Quoi ?

- je suis content pour toi et Ethan !

- ???

- N’oublie pas, on est jumeaux, je le connais trop bien ! J’ai bien vu qu’il y a quelque chose entre vous… Et c’est tant mieux ! Je suis content de voir Ethan heureux !

- Merci Alex !

- Allez, on y va, sinon, on ne sera pas à l’auto avant la tombée de la nuit !

 

 

A 18h, on était à l’auto. On a repris la route et on s’est arrêté à 20h dans un motel le long de la nationale. Sammy nous indiquait le chemin.

On a pris une chambre (ça allait faire du bien de prendre une bonne douche). En fait, dans une chambre, il y a deux lits de 1,4m. Bref, on va dire, deux petits lits doubles. C’est Sammy qui a réservé et quand on a vu ça, Sammy s’est exclamé :

- Voilà, deux par lit. C’est pas très large mais faudra se serrer…

- Et je dors avec qui, alors ? demanda Ethan pour ne pas que son frère aie des soupçons

- Avec Seb ! Et puis, pas besoin de faire semblant de rien, on sait tout ! a répliqué Sammy

- comment ça ? S’est emporté Ethan !

- Calme frérot ! On est au courant ! On vous a entendu hier soir… Vous n’étiez pas discrets !

Là, Ethan et moi on est devenu tout rouge

Alex et Sammy ont éclaté de rire

- Et oui, la vengeance est un plat qui se mange froid… On est égalité maintenant !

Après cette petite blague de bonne guerre, chaque couple est passé à la douche (rapidement et sagement) puis nous sommes allés manger un hamburger King size au restoroute.

 

A notre retour, on a coupé l’Airco et on s’est mis en boxer. Sammy a allumé la télé et chaque couple s’est installé dans son lit. Sammy et Alex se sont tout de suit e bécoté. Ethan et moi on était plus réservé mais nos mains ne restaient pas inactives.

 

A un moment, Alex s’est mis à genou devant Sammy et ils se sont embrassés plus ostensiblement.

Ethan m’a regardé puis a fait comme son frère.

Alex m’a fait un clin d’œil puis a embrassé et caressé Sammy. Ethan est devenu aussi plus aventureux et a commencé à descendre pour embrasser mon torse puis mon pubis à travers mon boxer blanc.

 

Il a voulu descendre mon boxer. Je lui ai facilité la vie en me soulevant un peu. Lorsque ma bite a surgi du boxer, il l’a embouché d’un coup.

 

A côté, Sammy se soulevait aussi pour permettre à Alex de lui retirer son caleçon. Il regardait vers nous, comme hypnotisé par les allers et venues d’Ethan sur ma queue.

La situation était érotique au possible : J’avais l’impression de baiser devant un miroir à cause des jumeaux.

 

J’ai saisi le boxer d’Ethan et l’ai retiré, en faisant un peu de gymnastique. Il était maintenant à 4 pattes en train de me sucer.

 

De l’autre côté, Sammy m’imitait en souriant. Désormais, nous étions tous les 4 nus. Les 2 frères s’activaient. J’ai fait remonter Ethan (à son grand regret) et l’ai invité à présenter son petit trou au dessus de ma queue bien lubrifiée.

Ethan a saisi la manœuvre et s’est empalé sur mon sexe.

Alex ne perdait pas une miette du spectacle et a pris la même position que son frère. Par contre, il a mis plus de temps pour descendre.

 

« slowly »

Je comprenais que c’était la première pour lui.

Il avait d’ailleurs l’air de souffrir. J’ai saisi le pot de lubrifiant (acheté dans le petit magasin à côté) et l’ai passé à Sammy. Celui-ci m’a remercié puis a enduit son dard et le petit trou d’Alex. La tentative suivante fut la bonne.

 

Alex et Ethan étaient désormais en concerto. Leurs va et vient rythmaient notre plaisir.

 

Ethan fut le premier à jouir, déclenchant ensuite ma jouissance.

 

A cette vue, Sammy a éjaculé en Alex et celui-ci s’est terminé à la main.

 

Nous étions là, tous les 4, crevés mais heureux.

J’ai éteins la lumière

- A demain les p’tits gars

J’ai reçu les réponses en même temps :

- A demain Seb !

- A demain Seb !

- A demain mon amour !

Cette dernière parole me remplissait de joie. Je me suis endormi profondément, vidé.

 

tu veux la suite ?

 

 


Publié dans : Divers - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Par thierrydeparis
Jeudi 30 septembre 2010 4 30 /09 /Sep /2010 16:29

Communauté : Gay infos

video sur la bite

Permet d'obtenir une érection sans médicament. Vacuum ou pompe à vide électrique pour retrouver une vie sexuelle normale et épanouie. L'étui comporte une pompe, un flacon de lubrifiant Sylk 50ml , 4 anneaux de constriction de tailles différentes, une notice en français et 3 piles AAA.

Le modèle électrique facilite la manipulation ainsi que le réglage du vide. avec 2 versions electrique

 



Publié dans : Divers - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire

Boutique gays

                                 

gode ttbm 2 gays

Rechercher

Liens gays

Images Aléatoires

  • super jet
  • bite-de-black.jpg
  • ttbms
  • bite de black-copie-1
  • bate-dans le cul
  • tibetain
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés